Capítulo de livro
Les séniors, le VIH et les politiques de santé en Europe
Fernando Bessa Ribeiro (Ribeiro, F. B.); Octávio José do Sacramento (Sacramento, O.); Marta Maia (Maia, M.);
Título Livro
Vieillir avec le VIH
Ano
2018
Língua
Francês
País
França
Mais Informação
--
Abstract/Resumo
Les seniors qui vivent avec le VIH constituent un groupe dont la situation était relativement inconnue jusqu'à il y a environ une quinzaine d'années et donc peu soumise aux intérêts des entités et des organisations internationales engagées dans la lutte contre le sida, ainsi que de la recherche scientifique. La progressive chronicité de l'infection a sensiblement changé la situation. L'augmentation significative de l'espérance de vie en raison des progrès dans les traitements antirétroviraux et l'importance croissante des nouveaux cas d'infection chez les seniors font en sorte que ce groupe ne puisse plus passer « inaperçu » aux institutions et à tous ceux qui sont engagés dans la recherche autour de cette maladie. Dans le contexte européen, le poids de ce groupe est significatif, près de 40 % du total des personnes vivant avec la maladie, et près de 20 % des nouveaux cas d'infection. Étant donné que le monde, en particulier les pays les plus riches, chemine vers une réduction significative de la mortalité et des nouveaux cas, ce groupe va acquérir dans les années à venir une pertinence statistique et sociale encore plus forte. Il importe de noter que, comme le souligne le rapport de l'ONUSIDA (2013) HIV and aging: a special supplement to the UNAIDS report on the global AIDS epidemic, les PVVIH font face à un risque accru de complications de santé, lié à la prise de médicaments antirétroviraux au long court et à la propre infection. Bien que l'observance du traitement semble être plus élevée chez les plus âgés, le vieillissement et les morbidités qui en découlent peuvent avoir des effets sur la santé et, en fin de compte, sur l'espérance de vie. Il s'agit non seulement des risques augmentés de maladies cardiovasculaires, entre autres, mais aussi de la dépression que peut causer de la stigmatisation et de la solitude qui en est souvent associée. Par conséquent, il faut élaborer des politiques qui soient orientées vers un suivi spécifique de ce groupe social, et fournir aux intervenants et autres professionnels les compétences nécessaires à une bonne intervention médicale et sociale. En bref, il faut une approche globale qui tienne compte de la stigmatisation qui découle de la jonction du VIH/sida et de la vieillesse, une intervention qui cherche à inverser la fragilité des liens sociaux de nombreuses personnes âgées aux prises avec le VIH (Shippy et Karpiak 2005) et à améliorer l'articulation entre le soutien social de proximité formel et informel.
Agradecimentos/Acknowledgements
--
Palavras-chave
Vieillissement,VIH,sida,politiques de santé,Europe
  • Antropologia - Ciências Sociais