Artigo em revista científica
La répression politique sous l’Estado Novo au Portugal et ses effets sur l’opposition estudiantine, des années 1960 à la fin du régime
Guya Accornero (Accornero, G.);
Título Revista
Cultures et conflits
Ano
2013
Língua
Francês
País
França
Mais Informação
Abstract/Resumo
Le but de cet article est d’analyser la façon dont l’État Nouveau portugais (Estado Novo, 1933-1974) a transformé les institutions politiques héritées de la république parlementaire et a fondé de nouveaux organismes destinés au contrôle et à la punition de la dissidence politique. Pour décrire ce processus de « transition autoritaire », on analyse en premier lieu la création de lois et d’institutions répressives afin d’introduire une problématisation de ses effets contradictoires sur le militantisme. Si la description de la législation et des institutions d’ordre publique est d’ordre général, les effets sont analysés plus précisément dans le cas de la répression et du contrôle de l’activisme estudiantin et de la gauche marxiste (parti communiste et gauche radicale). On analyse enfin les effets sur les trajectoires des militants, de la chute du régime au début de la transition démocratique.
Agradecimentos/Acknowledgements
--
Palavras-chave
Portugal,Violence politique,Estado novo,Militantisme,Fascisme portugais