Comunicação em evento científico
Organizational change in times of crisis: An analysis of companies’ practices in Portugal, Spain and Greece
Margarida Barroso (Barroso, Margarida);
Título Evento
Journees Internacionales de Sociologie du Travail
Ano
2016
Língua
Inglês
País
Grécia
Mais Informação
--
Abstract/Resumo
La crise financière et économique qui s’est répandue dans le monde à la fin de la première décennie des années 2000 a obligé beaucoup d’entreprises à s’adapter au nouvel environnement économique, en mettant en place de nouvelles formes d’organisation du travail. Cet article analyse la situation des entreprises européennes dans un contexte de crise, en se penchant tout particulièrement sur leurs niveaux de performance et sur le volume et la nature des changements opérés entre les années 2010 et 2013. L’accent est mis sur les entreprises implantées en Espagne, en Grèce et au Portugal, trois pays qui partagent certaines caractéristiques institutionnelles et qui, toutes proportions gardées, ont été particulièrement frappés par la crise. L’analyse présentée est issue du projet de recherche Organizational strategies of adjustment to the economic crisis. A comparative analysis of HRM practices in South Europe (Portuguese Foundation for Science and Technology, 2014-2017), actuellement en cours, et elle s’appuie sur des données fournies par l’Enquête sur les entreprises en Europe (Eurofound). À partir d’analyses de correspondances multiples, les résultats démontrent une réalité contrastée en Europe, où les entreprises des pays les plus lourdement frappés par la crise ont été forcées, comme il fallait s’y attendre, d’introduire plus de changements pour garantir la performance et la survie de leur activité, dans la mesure où elles présentent une performance globale moins favorable sur la période étudiée par rapport à leurs homologues d’autres pays. Les résultats font aussi apparaître un modèle de répartition différencié selon le type de changement mis en place, où l’on peut distinguer des changements de nature innovatrice ou conservatrice. Le pays d’origine apparaît comme une variable déterminante pour la compréhension des différences. Le secteur d’activité et la taille de l’entreprise, qui ont moins d’influence, contribuent quand même aussi à dresser le portrait des processus d’ajustement des entreprises à la crise en Europe.
Agradecimentos/Acknowledgements
--
Palavras-chave
Crise, entreprises, Espagne, Grèce, Portugal, sud, changement organisationnel, ajustement, Enquête sur les entreprises en Europe